Armures pour câbles

Protection renforcée

Plusieurs couches de protection vitale

Les câbles n’ont pas la vie facile, constamment exposés aux menaces du froid, de la chaleur, des tensions mécaniques, de l’eau, des substances chimiques, des chocs, des vibrations, etc. Nombre de ces menaces, qui font partie intégrante de leur travail, de leur pose ou de leur environnement, peuvent avoir une incidence sur leur fonctionnement et ainsi mettre en danger la production, le matériel ou le personnel. C’est pourquoi l’âme du câble doit être entourée de différentes couches de protection.

La vocation de R&D chez Nexans ne se borne donc à produire de meilleurs fils et conducteurs mais consiste également à optimiser la protection des âmes (métalliques ou en fibre optique) dans toutes sortes de conditions, ce qui nécessite une connaissance d’expert des matériaux comme des structures.

Le « bedding », matériau de rembourrage de l’âme du câble, en assure la rondeur, mais évite aussi l’infiltration d’eau à l’intérieur dans le cas où la gaine est endommagée.

Il existe des solutions bien connues, cependant nous avons développé des modèles innovants comme EASYFIL®, où le bedding maintient les fils solidaires et facilite leur dénudage ainsi que leur pose car ceux-ci sont constitués d’un matériau glissant.

L’armure préserve l’intégrité mécanique du câble en résistant aux charges en traction et en compression, par exemple dans les mines. Elle peut également assurer une protection contre les interférences électromagnétiques dans des environnements très perturbés, notamment le long des voies ferrées électrifiées.

Dans des cas particuliers, des plastiques hautes performances (fils d’aramide) sont utilisés dans ce but, soit pour créer un câble entièrement diélectrique (fibres optiques), soit pour obtenir des câbles légers destinés aux robots sous-marins télécommandés (ROV) sur les exploitation pétrolières et gazières offshore. Pour ce dernier cas, nous avons conçu des câbles à flottabilité nulle dans l’eau de mer, qui n’exercent pas de charge sur les navires de surface ou les véhicules sous-marins.

protection
Un câble sous-marin bien protégé

Enfin, les gaines externes, qui incorporent souvent des structures complexes et des composés spéciaux, offrent une protection contre diverses menaces

  • Substances chimiques dangereuses : afin de répondre aux préoccupations environnementales des raffineries et de l’industrie pétrochimique, Nexans a développé les câbles sans plomb HYPRON®. Ce modèle « tout en un » combine un ruban interne d’étanchéité en aluminium, une gaine en polyéthylène haute densité (HDPE) pour la résistance aux produits chimiques inorganiques (chlorures, par exemple) et une gaine en polyamide pour la résistance aux produits chimiques organiques, le tout formant une triple couche protectrice coextrudée extrêmement robuste.
  • Fumée, gaz et feu : pour satisfaire aux exigences de sécurité du public et des équipements dans les bâtiments, sur le matériel roulant ferroviaire, dans les chantiers navals, etc., Nexans propose une multitude de solutions. Les propriétés de retardement du feu dépendent des performances des matériaux utilisés pour la gaine et, dans une certaine mesure, pour le « bedding ». Nous avons conçu des matériaux HFFR (retardateurs de flamme/feu sans halogène) renforcés, à partir de polyéthylène (PE) hautement inflammable et de charges pour obtenir un composé autoextinguible à faible dégagement de fumée. Ces isolants remplacent progressivement les matériaux à base de PVC ou les fluoropolymères, qui sont moins combustibles que le PE mais dégagent des quantités inacceptables de fumées dangereuses en cas d’incendie.
  • Conditions maritimes hostiles : parmi nos câbles protégés les plus complexes figurent des ombilicaux servant à acheminer l’énergie, les télécommunications, les fluides et les produits chimiques pour les installations pétrolières et gazières offshore. Pour faire face aux dangers que représentent les courants, les ancres ou la pression en eaux profondes, ceux-ci comportent un ensemble d’armures et de protections : fils d’acier, composites synthétiques et élastomères de compression pour soulager les contraintes sur le câble pendant la pose.
  • Rongeurs, insectes et autres intrus : les substances chimiques, le feu et les intempéries ne sont pas les seuls ennemis des câbles ; les créatures vivantes peuvent également constituer une menace. Les câbles d’extérieur en fibre optique ou en cuivre – par exemple les câbles ferroviaires de contrôle-commande posés le long des voies ou les câbles LAN enfouis – peuvent être attaqués par des rongeurs (rats, écureuils, etc.), contre lesquels ils sont parfaitement protégés par un blindage métallique et des fibres de verre spéciales. Pour le câblage des habitations, Nexans Australie a développé un câble à l’épreuve des termites sans recourir aux poisons chimiques normalement utilisés à cette fin. Enfin, pour lutter contre le vol d’électricité, le Groupe a inventé des modèles concentriques, biconcentriques et même triconcentriques qui provoquent un court-circuit lorsqu’ils sont percés.